Dessiner sur une vitrine avec des Posca : 4 étapes essentielles

Comment dessiner sur une vitrine avec des Posca et atteindre l’effet WOW ? C’est ce que tu vas découvrir dans ce vlog. Je t’embarque avec moi dans un de mes projets de vitrine pour mon client. Et voici le récapitulatif de  mes 4 étapes pour dessiner sur une vitrine au Posca et attirer l’attention des passants !

une démonstration du résultat que Cap Letter a créé pour un client on y voit le logo du magasin dessine sur la vitrine

Étape 1 : Définir les spécificités du projet

Eh oui, avant de dessiner sur une vitrine avec des Poscas : il faut délimiter le projet.

La première étape, c’est de discuter et conseiller le client dans son projet de vitrine :

  • Quelles sont ses envies ?
  • Qui est sa cible ?
  • Quel message veut-il mettre en avant grâce à cette vitrine illustrée ?

Je prends en compte les spécificités du projet dès cette étape. Je me rends sur place pour noter :

  • la taille de la vitrine, pour me rendre compte de la taille du futur visuel.
  • si elle est teintée ou non, car ça joue sur l’intensité des couleurs.
  • l’épaisseur de la vitrine : double ou simple vitrage, car plus la vitre est épaisse et plus j’ai un décalage lorsque que je vais la redessiner à partir du modèle.

Ici, je définis si je vais dessiner l’illustration ou le lettering sur la vitrine, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Je privilégie l’illustration à l’intérieur de la vitrine, comme la plupart des projets.

Elle souffrira moins du passage du temps et la qualité des aplats est nettement supérieure.

Sur place, j’en profite pour prendre en photo la vitrine avec mon iPad pour pouvoir dessiner mes propositions d’illustrations et de lettering directement dessus.

L’idée, c’est d’aider le client à se projeter.

On y voit Marie de Studio Cap Letter dessiner sur sa tablette pour créer deux trois visuels pour les montrer aux client

ÉTAPE 2 : PRÉPARER L'ILLUSTRATION DE LA VITRINE POUR SON TRANSFERT EN GRAND FORMAT ?

Après validation des phrases à dessiner en lettering, je me lance dans mes expérimentations.

Je dessine 2 à 3 visuels que je présente au client sous forme de mock-up de vitrine au Posca sur mon iPad.

Une fois le lettering validé, on passe à l’impression.

Là, tu as 2 solutions :

  • l’impression à la maison ;
  • l’impression chez ton imprimeur de quartier.

Dans cette vidéo, j’imprime chez moi sur plusieurs feuilles A3 et je recompose mon illustration.

Mais, je fais aussi parfois appel à un imprimeur près de chez moi qui imprime d’un seul tenant mon illustration avec un traceur sur grand format : c’est bien pratique.

Avant d’imprimer mon illustration de vitrine, je la vectorise avec llustrator.

Sur le logiciel, je crée le lettering à taille réelle. Je positionne des repères pour connaître la verticale et l’horizontale et ainsi m’aider lors de la pause sur la vitrine.

Et, surtout, j‘inverse le dessin de ma vitrine au Posca !

Si tu dessines à l’intérieur, n’oublie pas cette étape. Sinon, ta vitrine sera à l’envers depuis l’extérieur : tes textes, tes dessins… Tout !

J’ai fait l’erreur une fois… pour que tu n’aies pas à la faire.

Je t’assure que c’est bien relou quand tu t’en rends compte à la fin. Alors : vigilance !

On y voit Studio Cap letter assemblé sa réalisation avant de la scotcher sur la vitrine pour la peindre
On voit Studio Cap Letter après avoir accroché sa création commencé à dessiner sur la vitrine

Étape 3 : Se préparer pour dessiner sur une vitrine au Posca

Les outils indispensables 

  • une gourde d’eau, pour boire ou enlever un petit raté
  • tes marqueurs Posca 
  • ton affiche de l’illustration pour la vitrine 
  • un gros scotch à carton
  • du scotch de masquage pour éviter de déborder si besoin de faire des aplats
  • un essuie-tout et des chiffons
  • de l’alcool ménager et du vinaigre blanc
  • des morceaux de cartons pour recharger les mines des feutres Posca 
  • une règle avec décalage si besoin 
  • une règle à niveau si besoin 
  • un escabeau de 3 marches pliable (parce que sauter pour dessiner, je ne recommande pas) 
  • un mètre 
  • une carte (style carte bleu) (mais ne la perds pas) ;
  • une paire de ciseaux, c’est toujours pratique : on ne sait jamais !

Préparer la vitrine à recevoir ce chef-d’œuvre

La règle d’or pour dessiner sur une vitrine avec des Posca, c’est de toujours travailler sur un espace propre.

Prends tes chiffons, ton essuie-tout et ton alcool ménager et lave l’espace de la vitre dont tu vas avoir besoin pour enlever toutes les zones graisseuses.

C’est fait ?

Mets des repères sur la vitrine : le centre, l’horizontale… C’est pour t’aider à caler ton illustration sur la vitrine.

Il est temps de scotcher correctement l’illustration à l’extérieur. Pour ce moment fatidique, l’idéal, ça reste d’avoir un acolyte à l’intérieur qui s’assure que le visuel est bien positionné.

Pas besoin de faire d’aller-retour entre l’intérieur et l’extérieur, tu n’as plus qu’à écouter les instructions et bien scotcher ton illustration. 

Vraiment bien.

Tu n’as pas envie de courir après tes feuilles dans la rue à cause d’un coup de vent malencontreux…

Enfin, prépare tes Posca et réfléchis à la meilleure façon de dessiner ta vitrine, en fonction de si tu es droitier ou gaucher.

On peut voir Studio Cap Letter dessiner au Posca sur la vitrine de son client

Étape 4 : Enfin dessiner sur une vitrine avec des Posca !

Le moment tant attendu est arrivé.

Tu vas dessiner sur une vitrine au Posca ! 

Bon, maintenant, tu paniques : et si tu te plantes ?

Garde en tête que tout s’enlève. Un coup de chiffon et plus de bavures ni d’erreurs.

Les feutres Posca, ce sont des feutres acryliques à base d’eau. Et c’est l’outil idéal pour dessiner une vitrine :

  • l’acrylique résiste très bien au soleil, à la pluie et au changement de températures ;
  • elle ne bouge pas dans le temps

Par contre, tu dois éviter les lieux de passage comme les poignées de porte par exemple. Le moindre choc enlève la peinture.

Mes derniers conseils pour dessiner sur une vitrine au Posca :

  • adapte la taille de ton feutre à ton dessin pour éviter les pertes de temps inutiles ;
  • recharge régulièrement tes feutres pour conserver une belle densité de blanc sur toute la vitrine ;
  • prends garde au décalage du verre : plus la vitre est épaisse et plus il y a de décalage.
  • assure-toi de regarder ton croquis de face et non de côté. L’astuce : fermer un œil pour ne pas avoir de double visions.
  • et surtout : n’oublie pas de prendre plaisir !

Tu as terminé ton illustration sur la vitrine de ton client, bravo !

Si le client est OK : signe ta vitrine, c’est du beau boulot.

Si c’est une vitrine saisonnière ou qu’il te rappelle pour en faire une nouvelle, ce sera très simple de retirer l’illustration sur la vitrine.

L’huile de coude et de l’eau savonneuse ou vinaigre blanc seront tes meilleurs alliés pour la remplacer. Pour les couches d’acrylique récalcitrantes, tu peux gratter avec une carte bleue.

Bravo, tu as dessiné sur une vitrine avec des Posca avec succès ! Avec la pratique, ces 4 étapes deviendront un processus naturel pour toi. Et si le temps te dure entre 2 commandes de vitrine au Posca, entraîne-toi chez toi.

Tu as les capacités et le moyen de t’améliorer, il ne te reste plus qu’à t’amuser avec tes Posca sur les fenêtres de ton salon pour pratiquer.

Et si tu veux aller plus loin, j’ai créé une formation « Voir en grand » avec tous mes conseils et process. Inscris-toi pour être tenu au courant de la prochaine session.

On peut voir le résultat final de la réalisation artistique de Studio Cap Letter