5 étapes pour composer une phrase en lettering harmonieuse

Un exercice de lettering facile pour composer une phrase en lettering, ça te dit ? Heureuse coïncidence : c’est le sujet du jour. Aujourd’hui, je te propose d’apprendre à structurer et harmoniser tes compositions pour dessiner des phrases en lettrage impactantes. Tu vas prendre confiance en tes dessins de lettres. Surtout, tu vas dire adieu aux compositions bancales que tu ne sais pas corriger. A l’issue de ces 5 étapes, tu sauras composer une phrase en lettering autour d’un axe central, promis !

Lire la vidéo

Étape 1 : Choisir les mots importants de sa phrase

Rebouche tes feutres et sors tes pinceaux de l’eau avant qu’ils ne s’abîment, tu as plusieurs notions à comprendre avant de dessiner ta première phrase en lettering !

Je ne veux pas faire la rabat-joie, seulement t’aider à créer et composer un lettrage harmonieux et stylé.

Déjà, nous allons commencer par choisir une phrase.

Je te partage l’une de mes préférées. C’est mon leitmotiv au quotidien, au travail comme à la vie :

Cherche l’action pas la perfection.

La première étape, c’est de se dire : « Ok, qu’est-ce que je veux mettre en avant ? »

C’est impératif ! Si tu ne décides pas quels mots seront plus gros que les autres, toute la phrase en lettering va être sur la même hauteur de lecture et ça n’aura pas d’impact.

On hiérarchise le niveau de lecture des mots.

Ici, ce qu’on veut, c’est mettre en avant le mot « perfection » et le mot « action » qui s’affrontent dans la phrase. En tout cas, c’est ce que je décide de faire !

« Cherche » arrive derrière avec une hiérarchisation en dessous des mots « Action » et « Perfection ». Quant à « pas » et « la », ils sont vraiment très secondaires et arrivent donc en dernier, par ordre d’importance pour composer la phrase en lettering.

Moi, ce que j’aime bien faire après, c’est aussi compter le nombre de lettres parce que ça me permet de me donner une idée dans l’espace.

cap letter écrit dans son carnet la phrase "choisir l'action pas la perfection" avec le nombre de lettre au dessus de chaque mot. Elle souligne les mots forts les mots à mettre en avant (l'action et perfection) et les secondaires (pas et la)

Étape 2 : Simplifier les mots en formes

L’étape suivante va consister à simplifier les mots en formes, selon la hiérarchisation de lecture qu’on a choisie.

Quand on commence son lettrage, je trouve plus simple de symboliser les mots par des formes diverses pour me représenter dans l’espace leur prise sur la feuille.

Ici, je prends le parti de les représenter par des rectangles.

Si on reprend notre logique pour composer une phrase en lettering simple et harmonieuse, les rectangles vont croître en taille au fur et à mesure du degré de lecture de chacun des mots.

Donc :

  • « Pas » et « là » seront de petits rectangles ;
  • « Cherche » prendra un peu plus de place ;
  • « Action » et « perfection » représenteront nos plus grands rectangles.

Teste et vois ce qui fonctionne pour toi.

cap letter encadre les mots en indiquant qu'elle "accentue la taille de mes blocs en fonction de leur importance" plus le rectangle est grand plus le mot est important

Étape 3 : Définir un axe central et une forme générale pour structurer sa phrase

Ma promesse, c’est de vous apprendre à composer une phrase en lettering harmonieuse et simple autour d’un axe central.

Donc, on trace notre axe central : c’est notre point de départ.

Pour homogénéiser le tout, le mot-clé c’est : équilibre.

En clair, il faut avoir autant d’espaces à droite qu’à gauche.

Même si ta forme générale, où tu dessines ta phrase en lettrage, est un rond, c’est pareil : il faut harmoniser les éléments à droite et à gauche, autour de ton axe central.

Et cette logique se retrouve avec nos éléments graphiques.

Par exemple, si tu dessines ton mot dans un ruban, l’espace que va occuper le ruban d’un côté de ton axe central devra être, plus ou moins le même, de l’autre côté. 

C’est le même principe pour chaque élément graphique que tu ajouteras à ta composition.

Bref, c’est le principe de la symétrie.

Tu reprends tes formes de l’étape 2 et tu les distribues sur l’axe central.

En débutant par les formes, on voit déjà comment résoudre les problèmes de composition, comme avec notre ruban.

Résultat ? C’est plus harmonieux.

C’est une composition classique !

Mais, après ces bases, rien ne t’empêche d’apporter des éléments graphiques de ton choix ou des ornementations sympas. Ce que tu veux, quoi ! Fais-toi plaisir.

La seule règle de l’exercice : il faut qu’il y ait un équilibre.

Cap letter définie un axe central pour que sa composition soit centrée. Elle rajoute des éléments graphiques autour des mots pour que la création soit harmonieuse

Étape 4 : Faire les premiers essais pour composer sa phrase en lettering

Voici déjà un exemple pour illustrer cette notion d’équilibre.

Si j’ai une majuscule «M» à droite et que j’ai une sortie en S (la dernière lettre de notre phrase), je dois penser à une ornementation pour compenser la taille imposante de ma première lettre : ça pourra être des petits éclairs, des illustrations florales…

Bref, tu peux toujours « tricher » avec des éléments graphiques pour harmoniser la composition de ton lettering.

D’où l’importance de se rappeler qu’on travaille sur un axe central et qu’on cherche à dessiner une composition harmonieuse avec autant d’éléments à droite qu’à gauche.

Une phrase en lettering harmonieuse, c’est une phrase qui a de la force et de l’impact.

Pour notre phrase « Cherche l’action pas la perfection », j’équilibre le P, qui est quand même une grande lettre. Volontairement, je décide de dessiner une sortie de N un peu grosse. Il faut juste que la boucle soit à peu près identique à celle du P pour compenser.

Ainsi, ça équilibre la composition.

Tente plusieurs compositions : déplace les formes, mets-les en diagonale, varie leur grosseur, dessine plusieurs éléments graphiques et vois ce qui te plait.

C’est normal de tester et créer plusieurs brouillons : c’est même bénéfique.

Tu entraînes ton œil et ta main à composer des phrases en lettering harmonieuses.

Cap letter montre plusieurs réalisation possible. Les mots de la composition peuvent être penchés, arrondis à votre guise

Étape 5 : Tester, recommencer, encore et encore et... s’amuser !

J’insiste : c’est important de passer du temps sur ses brouillons, à faire des recherches.

Ca te permet de partir, une fois au propre, sur une composition la plus construite possible, la plus équilibrée possible.

L’axe central permet vraiment de s’amuser avec une structure simple et faire des lettrages et des compositions complètes. C’est une vraie aide quand on débute dans la composition et c’est d’ailleurs le premier exercice de mes élèves dans mes formations.

Ce que je veux que tu retiennes, c’est la phrase que nous avons illustrée ensemble :

Cherche l’action plutôt que la perfection.

Passe à l’action et lâche prise sur la perfection. Tu n’arriveras jamais à faire un truc parfait.

Et moi non plus. Personne, d’ailleurs.

C’est une course sans fin qui va t’épuiser alors fais simple.

En l’occurrence, ici : trace un axe central, tourne autour, bosse l’équilibre, travaille l’espace de tes lettres, compose une phrase harmonieuse et avance tranquillement, pas à pas.

Ça y est, tu peux ressortir tes feutres, tes pinceaux et tes encres : on va dessiner et composer ta belle phrase. À toi le lettering qui claque ! Je crois en toi. À l’assaut de tes feuilles blanches ! Et viens donc me partager tes essais et tes compositions finales sur Instagram, je serai ravie de découvrir tes créations.

Cap letter montre sa réalisation finale, les mots de sa composition suivent un axe, avec des éléments graphiques et les mots qui ont de l'importance ressortent.

Vous aimez ? Partagez !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.