Trouver des clients pour réaliser des vitrines

Tu conçois une nouvelle offre. C’est décidé, ça t’inspire, à partir d’aujourd’hui, tu crées des vitrines. Celles qui font rêver les magasins et cafés : celles qui arrêtent les passants et attisent leur curiosité. Top ce projet ! Bon, maintenant, il faut encore trouver des clients pour réaliser tes vitrines et les séduire avec ta patte artistique. J’enseigne cela à mes élèves dans ma formation. Rien que pour toi, je te livre 2 conseils et 1 erreur à éviter absolument pour trouver tes premiers clients et réaliser tes vitrines !

L'image représente une jeune entrepreneuse créative qui souhaite trouver des clients pour réaliser des vitrines

Annonce au monde ta nouvelle prestation de création de vitrines attrayantes

Commence par mettre à jour tes réseaux sociaux

Personne ne devinera que tu es capable d’imaginer et de concevoir des devantures stylées et originales… Si tu gardes l’information pour toi !

Trouver des clients pour réaliser des vitrines, ça commence déjà par affirmer ta posture. 

Oui, tu illustres et embellis les vitrines de tes clients pour qu’ils se démarquent dans la rue. Une belle promesse !

Alors, dis-le. Fais le tour de tes profils et optimise-les.

Instagram, LinkedIn, TikTok, YouTube, Pinterest, Behance… Tout doit y passer !

Ajoute la mention « Création de vitrines » dans la bio de ses réseaux sociaux. Tu te spécialises et tu réalises des vitrines pour le milieu de la restauration uniquement ? Fais gagner du temps à tes prospects et à toi : écris-le.

Maintenant, il est l’heure de promouvoir cette nouvelle offre de création de vitrines ! Que ce soit sur Instagram, TikTok, YouTube ou les autres, retiens une chose.

Tes futurs clients ont besoin d’être :

  1. rassurés 
  2. emportés par ton univers

Pour y arriver, la base de la base… Je te conseille de partager les coulisses : tes croquis, la manière dont tu gères un projet de A à Z, comment tu réalises la vitrine une fois chez eux. 

Mais aussi, très important, montre les bénéfices que ça apporte. Parle de l’impact sur leur identité, la perception par leur client, la création sur mesure, etc…

Si tu as de premiers retours clients, ajoute-les. 

Indique aussi ta disponibilité pour ces projets en intégrant cette offre dans ta production de contenu et dans tes stories à la une, par exemple.

Indique à ton réseau que tu es disponible pour réaliser des vitrines

La force du réseau, c’est un atout que tu ne dois pas négliger. 

C’est aussi la manière la plus simple de trouver tes premiers clients pour réaliser tes futures vitrines et devantures. C’est comme ça que j’ai procédé.

Écris un chouette mail personnalisé à tes contacts et demande-leur s’ils ont des personnes ou des entreprises en tête qui pourraient avoir besoin de ton œil graphique et ta main assurée pour leurs vitrines.

Personnalisé, j’insiste.

Tu sollicites de l’attention et du temps à ces gens. Un mail personnalisé, c’est apprécier ce temps qu’il t’accorde et les efforts qu’ils feront pour te mettre en relation avec des prospects sensibles à ton travail.

Bichonne ton réseau, avec sincérité.

Intéresse-toi aux gens, pose-leur des questions… Ce sont autant de petites graines que tu plantes, qui, un jour, donneront vie à une belle collaboration.

J’en suis convaincue parce que la plupart de mes travaux muraux sont le résultat du bouche-à-oreille ou de personnes qui ont vu et apprécié mes partages en ligne. 

En parlant de ça…

On peut voir l'écran d'une entrepreneuse qui réalise un portfolio pour montrer aux client qu'elle sait réaliser des vitrines ainsi elle pourra les trouver facilement

Partage ton portfolio consacré à la réalisation de vitrines

Tu es graphiste : tu connais l’impact du portfolio pour tes collaborations. 

C’est là que tes futurs clients auront le coup de cœur pour ton univers et se projetteront avec toi pour la réalisation de leur vitrine et autres projets muraux !

Un portfolio qui convertit, c’est un portfolio qui raconte des histoires

Plutôt que de montrer uniquement le travail achevé, et si c’est OK avec ton client, partage certaines de tes explorations graphiques, les différentes étapes. 

On appelle ça une étude de cas : comment tu as conçu et porté le projet d’un point A à un point B. 

Oui, ok. Mais toi, tu cherches tes premiers clients !

Alors, comment faire ?

Je te suggère deux solutions en plus des points vue au dessus : 

  • faire don d’une vitrine à une association/projets/concept dont la cause te touche, tu en profites ainsi pour dévoiler quelques-unes de tes valeurs et tu pourra utiliser la réalisation pour ta propre communication. Attention néanmoins à bien cadrer : le résultat doit être bénéfique aussi pour toi.
  • réaliser un projet fictif sur ta baie vitrée ou celle d’un proche… ou sur ton iPad, à l’aide d’un mock-up. C’est aussi quelque chose que j’ai fait et que je continue à faire. Ça permet de poser son style et d’aider ses prospects à se projeter sur un lieu. 

Ah et un détail important.

Inclus uniquement les projets qui te font vibrer. Inutile de remplir ton portfolio de 20 vitrines, si seulement 3 correspondent au style que tu veux vraiment continuer à créer !

Oser dire non, ça commence dès ton portfolio.

Sélectionne donc ce qui attirera ta clientèle idéale. Il vaut mieux peu mais cohérent que plein de projets sans lien aucun entre eux. 

Le texte sur la photo met en image ce que souhaite dire Marie sur la perfection, il y aura toujours un défaut sur la réalisation des vitrines et trouver ses clients

N’attends pas d’atteindre la perfection pour te lancer !

Le perfectionnisme, c’est une plaie.

L’erreur fatale que je vois chez pas mal de créatifs, c’est d’attendre d’avoir une maîtrise parfaite de leurs posca avant de se lancer.

C’est une croyance que je m’astreins à faire tomber chez mes élèves de la formation « Crée et vends ta première vitrine ».

Spoiler : si tu attends d’être capable de réaliser une vitrine parfaite pour te vendre… Tu vas attendre longtemps.

Simplement, parce que la perfection est impossible à atteindre.

Tu es un humain, pas un robot. On vient te chercher pour ton authenticité et l’unicité de la vitrine que tu vas peindre, irrégularités comprises.

On te demande :

  • du professionnalisme : encadrer le projet, planifier et réaliser la vitrine
  • de l’accompagnement : tu n’es pas un·e exécutant·e, conseille tes clients et assume ta posture d’expert·e
  • de la créativité : ose affirmer ton univers, tu attireras des clients alignés avec tes aspirations.

Et puis, l’imperfection, c’est cool 🙂

Dans nos métiers créatifs, l’imperfection et l’aléatoire donnent lieu à des découvertes sympas à utiliser dans nos réalisations créatives. 

Alors, c’est dommage de se priver d’échouer, parce que c’est le chemin le plus court vers la réussite ! Tente, échoue souvent, pratique et bientôt, tu gagneras les compétences qui te semblent inatteignables aujourd’hui. 

Et ose aller à la rencontre de tes potentiels clients, maintenant que tes profils sont à jour, que ton portfolio est tout beau et que ton mindset est prêt à affronter vents et marées pour réaliser tes premières vitrines ! Si tu as besoin d’un coup de boost, rejoins ma formation. J’y dédie un module entier à cette épineuse question de trouver des clients pour réaliser des vitrines

la créativité na pas besoin de limite c'est ce que souhaite transmettre Mari de Cap Letter, surtout lorsqu'il s'agit de trouver des clients pour réaliser des vitrines ou autres

Vous aimez ? Partagez !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *